• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(441 votes )

Nos cimetières nous ressemblent, nous révèlent et nous dévoilent. Les rites funéraires reflètent les cultures, les époques et les classes sociales.  A la sérénité des espaces paysagers anglo-saxons s'opposent le foisonnement, l'exubérance, l'ostentation des mausolées des régions plus au sud.  Avec ses "Images d'outre-tombe", Christian Bussy nous emmène, en 1979, dans une étrange promenade dans ces lieux où les hommes ont voulu laisser, à tout prix, une trace pour l'éternité.  Même si, de nos jours, le manque d'espace et l'évolution des moeurs ont induit un autre rapport à la mort, dans un passé pas si lointain, la statuaire des caveaux, avec ses dernières cènes, ses couples enlacés, ses familles en pleurs, ses dômes gigantesques et ses architectures spectaculaires, n'a pas manqué d'imagination (ni de ressources) pour perpétuer le souvenir des défunts...