• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(52 votes )

Personne mieux que Botero n'aura brossé la société colombienne : religieux, militaires, politiques... Nul n'échappe à son trait voluptueusement satirique. Lui parle plutôt d'une exaltation de la vie à travers la sensualité et la forme.