• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(428 votes )

En février 62, le front de la guerre d’Algérie s’est d’une certaine manière déplacé : c’est la période des plasticages parisiens de l’OAS. Les adversaires de la décolonisation jettent leurs dernières forces dans la bataille. Il ne manque pas d’intellectuels, comme Pierre Boutang, pour défendre leur thèse. Les attentats crispent la population de l’Hexagone. Les critiques fusent de toutes parts et le général De Gaulle se retrouve finalement très seul