Luc Varenne

Luc Varenne, Alphonse Tetaert de son vrai nom, reporter sportif par excellence, est né le 8 février 1914 à Tournai. En 1938 il s’engage dans la Légion étrangère, puis part pour l’Angleterre, mobilisé par le gouvernement belge. Par un concours de circonstances il se retrouve engagé comme speaker pour la radiodiffusion nationale belge. Cette première rencontre avec Théo Fleischman marque le début de sa longue carrière radiophonique.

En 1944, de retour à Bruxelles, se pose la question de son affectation. Il se propose reporter sportif, un métier qui n’existe pas. Après des reportages en tout genre, il commente son premier match d’après-guerre, Belgique-Angleterre, sans connaître grand-chose au football... Un premier pas vers le journalisme sportif, dont il fera sa spécialité.

Luc Varenne a tenu en haleine des générations d’auditeurs de notre pays : ses « chers Z’auditeurs » comme il disait. Luc Varenne c’était un ton, une verve sans pareil. Retrouvez le verbe intarissable du premier journaliste sportif de la radio belge…

Publié le:
18.03.2016
Si vous voulez revoir  Popeye Piters, Jean Nicolay, Denis Houf et quelques autres anciennes gloires Rouches, dont Luc Varenne, vous ne pouvez pas passer à côté de cette séquence.
Publié le:
25.04.2014
Retour en photos sur le reporter sportif Luc Varenne. Premier journaliste sportif de la radio belge, il a tenu en haleine des générations d’auditeurs de notre pays : ses « chers Z’auditeurs » comme il disait...
Publié le:
25.04.2014
En 1977, Jean Amadou rend hommage à notre reporter Luc Varenne, sur France Inter. Il couvre alors son tout dernier Tour de France. Extrait suivi par le portrait de Luc Varenne dressé par Armand Bachelier.
Publié le:
25.04.2014
Sur la route du Tour, la personnalité de Luc Varenne rayonne, au point d’en éblouir d’autres grands reporters. En 1975, à la fin du Tour de France qui fait perdre son maillot jaune à Eddy Merckx, Léon Zitrone, interview Luc Varenne sur Radio Luxembourg. 
Publié le:
25.04.2014
Au cours des années passées sur les courses cyclistes, Luc Varenne se lie d'amitié avec le multiple vainqueur du Tour de France Eddy Merckx. Et lors de ses premières défaillances, en 1975 à Pra-Loup, c’est autant le reporter que le coureur qui semble s’effondrer...
Publié le:
25.04.2014
En 1948, Luc Varenne couvre son premier Tour de France, en voiture. Le premier d'une longue série, puisqu'il en couvrira au total 30 jusqu'en 1977 et parfois même à moto ! Les jours de repos des coureurs n’en sont pas pour notre reporter.
Publié le:
25.04.2014
Le cyclisme, une discipline sportive que Luc Varenne va magnifier par ses commentaires. En 1987, devant les étudiants de l’école de journalisme l’IHECS, il revient sur l'année 1948, lors du premier Tour de France de l'INR...
Publié le:
25.04.2014
On retrouve ici la verve et l’art de l’improvisation de Luc Varenne, en mai 1948, sur un ring de boxe au stade du Heysel, où la vedette de l’époque Marcel Cerdan est battu par le belge Cyrille Delannoit aux championnats d’Europe des poids moyens. Cette expérience sera la première d’une longue sér
Publié le:
25.04.2014
Après ses premiers pas de speaker à Londres, Luc Varenne est rappelé en Belgique en 1944. Il travaille quelques mois à Radio Hainaut, à Houdeng. Puis, de retour à Bruxelles, place Flagey, il se pose la question de son affectation.
Publié le:
25.04.2014
1943, Luc Varenne fait la connaissance de Théo Fleischman, marquant ainsi sa toute première rencontre avec le micro. Un premier entretien peu concluant, comme il l'explique en 1973 à Armand Bachelier...

Pages